© Alexander Kargaltsev BD© Didier Olivré

Né à Rennes, François Chaignaud étudie la danse depuis l'âge de 6 ans. Il est diplômé en 2003 du Conservatoire National Supérieur de Danse de Paris et collabore ensuite auprès de plusieurs chorégraphes, notamment Boris Charmatz, Emmanuelle Huynh, Alain Buffard, Gilles Jobin.

Il crée des performances, dans lesquelles s’articulent danses et chants, dans les lieux les plus divers, à la croisée de différentes inspirations. S’y dessinent la possibilité d’un corps tendu entre l’exigence sensuelle du mouvement et la puissance d’évocation du chant, et la convergence de références historiques hétérogènes – de la littérature érotique aux arts sacrés.

Ses collaborations incluent des œuvres avec le plasticien Théo Mercier, Sophia Al Maria, l’écrivain Anne James Chaton, Phia Ménard-Nosfell, Marie Caroline Hominal, Jérôme Marin et le vidéaste César Vayssié.

Depuis 2005, il s’investit dans un dialogue soutenu avec Cecilia Bengolea au sein de la compagnie Vlovajob Pru, avec qui il crée des œuvres saluées par la critique internationale : Pâquerette (2005-2008), Sylphides (2009), Castor et Pollux (2010), Danses Libres (2010), (M)IMOSA (coécrit et interprété avec Trajal Harrell et Marlene Monterio Freitas, 2011), altered natives’ Say Yes To Another Excess—TWERK (2012), Dub Love (2013) et DFS (2016). 

Ensemble, François Chaignaud et Cecilia Bengolea créent trois chorégraphies originales pour le Ballet de l’Opéra de Lyon, le Ballet de Lorraine et le Wuppertal Tanztheater-Pina Bausch.



François Chaignaud est artiste associé à Bonlieu Scène nationale Annecy aux côtés de Cecilia Bengolea.