© Cristina Ferreira Gomes

Né à Santa Maria da Feira (Portugal) et diplômé en kinésithérapie, Marco da Silva Ferreira débute sa carrière chorégraphique en 2004.

Il a notamment travaillé comme interprète pour André Mesquita, Hofesh Shechter, Sylvia Rijmer, Tiago Guedes, Victor Hugo Pontes et Paulo Ribeiro. Parallèlement, il accompagne les metteurs en scène Mala Voadora, Nuno Cardoso et Victor Hugo Pontes. En tant que chorégraphe, il crée Nevoeiro 21, Réplica ... éplica ... éplica (2013) présenté dans le cadre du Mais Imaginarius, Por minha culpa minha tão grande culpa (2014) en co-création avec Mara Andrade, Hu(r)mano (2014) qui le distingue « Meilleur jeune artiste portugais 2014 » et le projette sur la scène internationale. Il crée pour le festival Imaginarius Land(e)scape (2014), pièce pluridisciplinaire en collaboration avec l’architecte sonore Ana Guedes et l’artiste visuelle Marta Angelozzi. Il crée Brother en mars 2017 au Teatro Sao Luiz – Lisbonne. Ces deux derniers spectacles ont été présentés à Paris en 2015 et 2017 au Théâtre de la Ville dans le cadre de Chantiers d’Europe. Inspiré par un langage chorégraphique urbain, il joue avec les tensions qui existent entre le « human me » et le « urban we », cherche l’humain, dans l’isolement comme dans la masse.