Peter HönnemannPeter HönnemannPeter Hönnemann

DANSE — Tout est une question de 'flow'. Impossible de faire des erreurs, il n’y pas de retard, pas de déraillement, car ce qui est vraiment important, c'est la façon dont vous le faites : comment est votre 'vibe', à quelle vitesse votre pouls bat-il, comment bougez-vous ? Si vous forcez, ce qui devait arriver n'arrive pas, cela manque de spontanéité. Créer, c'est créer de nouvelles façons de créer. Quel serait votre plus grand défi ?

La danse Passinho ne manque pas d’humour : elle ressemble à un veau nouveau-né qui se bat pour sa vie et qui, en même temps, célèbre et joue. Les interprètes m'ont apporté un élan de créativité et de courage. Le courage de savoir que la vie se termine - comme le dit le tatouage de Gabriel : "une vie, une chance" - et la meilleure chose à faire pour nous est de faire bouger notre corps sans crainte parce que c’est à ce moment-là que les choses viennent. C'est ce que ces jeunes et géniaux chroniqueurs de la vie quotidienne m'ont appris.

contact ART HAPPENS

CREDITS

Création: Alice Ripoll
Performers: Tiobil Dançarino Brabo, Kinho JP, VN Dançarino Brabo, Nyandra Fernandes, May Eassy, Rômulo Galvão, Sanderson Rei da Quebradeira, Thamires Candida, GB Dançarino Brabo, Ronald Sheick
Assistant et son: Alan Ferreira
Conception lumières: Andréa Capella
Costumes: Paula Stroher
Composition musicale: Dj Vinimax
Design: Daniel Kucera
Production: Rafael Fernandes
Merci à: Em Branco Acervo Contemporâneo
Coproduction: Festival Panorama 2014 / Cariocas na Cidade das Artes