© Alain Scherer© Odile Bernard Schröder© Odile Bernard Schröder© Odile Bernard Schröder© Odile Bernard Schröder

DANSE/PERFORMANCE — Dans son solo François Chaignaud explore l’association du chant et de la danse et confronte différentes sources et généalogies de danse. Cette pièce est comme un antidote aux rituels du théâtre occidental, de sa frontalité, de sa périodicité, de son rapport de forces.

La danse du début du XXe siècle a puisé dans un vaste répertoire de formes et d’expressions : danses exotiques venues des empires coloniaux, scènes populaires ou cabaret, qui ont été absorbés dans le dispositif théâtral occidental. À quoi ressemblerait, aujourd’hui, le rêve d’une autre danse, qui laisserait affluer toute la diversité des expressions chorégraphiques – sans les hiérarchiser ?

Dumy Moyi en épouse la logique et la fulgurance des images. Rêve de spectacle, à mi-chemin entre la cérémonie, le numéro, le défilé et le récital. À l’origine de cette pièce se trouve la fascination ressentie par François Chaignaud à la découverte des rituels de Theyyam dans le Malabar – célèbres cérémonies où les danseurs, tels des dieux, dansent et défilent revêtus de costumes monumentaux.

Les spectateurs se retrouvent dans un lieu clos, sans gradins ni scène. Proches les uns des autres et peu nombreux, ils profitent de cette intimité, de cette proximité et de cet écrin pour jouir de la délicatesse et de la démesure.

Afin de décaler la proposition d’une pure et simple fascination et de donner libre cours à sa fantaisie, François Chaignaud se nourri de différents répertoires et sources d’inspiration, à la manière des étoffes qui le recouvrent et le dévoilent . Les chants et les costumes dont il se revêt progressivement, construisent et déconstruisent, à même son corps, cet enchevêtrement de cultures, de gestes et de voix.
 

contact ART HAPPENS

 

CREDITS

Conception et interprétation : François Chaignaud
Costumes : Romain Brau
Conception lumières : Philippe Gladieux
Régie générale : Anthony Merlaud
Conseil musical : Jérôme Marin
Adaptations / chef de chant : Antoine Bernollin
Mixage son : Jean-Michel Olivares
Remerciements : Viktor Ruban, Cecilia Bengolea, Christelle Hano, Philippe Laboual, Philippe Blanc, Pascal Quéneau
Production : Vlovajob Pru
Coproduction : Festival Montpellier Danse, Festival d’Automne Paris, Centre de développement chorégraphique Toulouse/Midi-Pyrénées, Gessnerallee Zürich, deSingel Anvers, Ménagerie de Verre Paris