PERFORMANCE — « Biofiction » est une histoire d'amour rare entre nombreux. Au sein d'une enquête sur une matière vibrante, un poème chorégraphique se dégage, à la fois prudent et totalement libidinal. En rassemblant les restes des deux travaux précédents dans « The Biofiction Trilogy », le remplaçant de chair rose, le bois et les outils de création, la corde, l'enchevêtrement naturel et artificiel de fluides, « Biofiction » crée un nouveau terrain horizontal qui rend une multitude d´actions sans hiérarchie ontologique.

Nous voyons des stéréotypes et des prototypes, nous reconnaissons alors le plaisir de la mauvaise reconnaissance, nous pouvons même rire malgré nous. Comprendre « Biofiction » en termes d'un récit de sexualité inexistant entretient la curiosité. Défier les conventions ou l’identification fait de ce travail chorégraphique une pratique permanente de construction du monde. Ce mouvement, est-il de la recherche, de la musique ou une pratique amusante post-porno ? Au-delà des associations, cela amène les corps et le matériel d'accompagnement dans la conversation sans aucune différence entre être excité, être excitant et être enthousiasmé. 

contact ART HAPPENS

CREDITS

Interprétation : Simone Aughterlony, Jen Rosenblit, Hahn Rowe
Conception : Simone Aughterlony
Musique : Hahn Rowe
Dramaturgie : Saša Bozic, Jorge León
Costumes : Judith Steinmann
Lumières : Florian Bach

Credits complets