© Miana Jun

PERFORMANCE — La taille (S) constitue le point de lancement du projet et contient l’essentiel des lignes développées par la suite dans la série. Lancé en 2008, ce solo vient concrétiser une longue réflexion menée par Trajal Harrell sur les sources et les influences hétérogènes qui modèlent sa danse.

Le résultat sonne comme un manifeste en faveur du mélange et de l’altérité, en même temps qu’une réponse – ou un post-scriptum jubilatoire – au No Manifesto d’Yvonne Rainer: un 'oui' retentissant au glamour, au spectaculaire, aux semblants et à l’implication des danseurs et du public.

'Débridant' le moteur minimalisme de la danse postmoderne, Trajal Harrell procède, sur son propre corps, à un montage de couleurs, de styles et d’attitudes. 

contact ART HAPPENS

Les signes et les costumes virevoltent, défilent, se combinent, les musiques s’enchaînent et rythment le plateau – sans jamais chercher à atteindre une authenticité réaliste, mais plutôt le point de vérité de l’artifice.





CREDITS

Chorégraphie, interprétation : Trajal Harrell
Dramaturgie : Gérard Mayen
Scénographie : Franklin Evans 
Coproduction : workspacebrussels/Working Title Festival, Danspace Project, The New Museum, Crossing the Line Festival 2009