©Renato Mangolin©Renato Mangolin©Renato Mangolin

DANCE — LAVAGEM est la nouvelles création d’Alice Ripoll dans l’esprit et la démarche d’'aCORdo'. Elle posera également un regard critique sur la polarité sociale que connaît Rio de Janeiro. Vous y reconnaîtrez certains danseurs présents dans 'aCORdo'.

À l’aide de seaux, d’eau, de savon et de mousse, les danseurs et danseuses de la compagnie brésilienne REC explorent avec Alice Ripoll l’action de récurer comme geste scénique et fait historique. Leurs mères, grand-mères et ancêtres ont fait le ménage durant toute leur existence pour une caste dominante blanche qui considérait néanmoins les Noir·es comme sales. Une ambivalence que les danseur·euses exploitent durant la représentation pour produire des images. La mousse de savon colore les corps noirs, les bulles suggèrent un monde onirique mais par sa nature-même, le savon est également source de frustration en les empêchant de se tenir debout, les contraignant à s’éloigner les uns des autres ou de se soutenir mutuellement.

Après aCORdo et CRIA, Alice Ripoll revient pour la troisième fois au Kunstenfestivaldesarts pour y présenter LAVAGEM en première mondiale. L’étude de la notion de « propreté » offre une nouvelle occasion à Ripoll de disséquer la réalité sociale polarisée du Brésil, où les contacts entre les différentes couches de la population sont des plus ténus et maintiennent un ordre social sexiste, anti-pauvres et raciste. Interrogé sur le mur frontalier qui sépare les États-Unis et le Mexique, Pepe Mujica a ironiquement répondu: «Qui va nettoyer leurs maisons?» C’est précisément ça que les danseur·euses défi ent en tentant d’établir une relation plus étroite et plus directe avec le public pour renverser les hiérarchies sociales et les rapports scène / salle bien établis. Donc, dans LAVAGEM, les questions sont: qu'est-ce qui doit réellement être nettoyé? Les maisons, la saleté dans les chambres? Ou les stratégies sophistiquées qui visent à rendre certaines personnes invisibles?

contact ART HAPPENS

LAVAGEM est interprété par 6 danseurs (dont 4 font partie d’aCORdo).

LAVAGEM connaîtra sa première au Kunstenfestivaldesarts, 8-13 mai 2021

CREDITS

Création : Alice Ripoll
Idée originale : Alan Ferreira
Performers : Alan Ferreira, Hiltinho Fantástico, Katiany Correia, Rômulo Galvão, Tony Hewerton, Tuany Nascimento
Production : Natasha Corbelino | Corbelino Cultural
Assistant production et scène : Thais Peixoto
Assistant artistique : Laura Samy
Assistant musical : Rodrigo Maré and Helena Bittencourt
Design : Raquel Theo
Costume : Paula Ströher
Lumière : Tomas Ribas
Photos et teaser : Renato Mangolin
Tour planning : ART HAPPENS
Soutien : Rafael Machado Fisioterapia, Centro Coreográfico do Rio de Janeiro
Coprodution : Kunstenfetivaldesarts, PACT Zollverein, Kaserne Basel, Wiener Festwochen, Julidans, Festival de la Cité Lausanne, Passages Transfestival Metz, Festival d’Automne à Paris, Romaeuropa Festival and Teatro di Roma - Teatro Nazionale
Merci à : Sulamita Costa, Juliana França, André Oliveira, Walace Ferreira, Juliete Schultz, Mauricio Lima, Pedro Bento, Thamires Candida, Dilo Paulo, Diewry Patrick, Lenna Santos de Siqueira, Camila Rocha, Centro Coreográfico da Cidade do Rio de Janeiro, Arnoldo Pereira de Souza, Anita Tandeta, Camila Moura, Renato Linhares, Cecilia Ripoll, Casa de Mystérios e Novidades.